Lieux sacrés

Baner

L’église pentecôtiste

L’église pentecôtiste de Gliwice fut crée dans la période d’après guerre dans une base de rapatriés de l’Union Soviétique. Elle mène des travaux d’évangélisation, entre autres pour les détenus aux établissements pénitentiaires.

L’église Zbawiciela [l’église Saint Sauveur]

L’église Zbawiciela [l’église Saint Sauveur]

L’église fut construit en 1902 selon le projet d’un inspecteur en bâtiment du roi Schroeder de Koźle. La construction fut gérée par le maître Proske et son orgue fut construit par un maître connu de Gliwice : E.Kurzer. Les cloches de l’église furent fondues à Bochum en 1901.

L’église de Saint Georges à Łabędy

Les travaux de construction ont débuté en 1937. L’équipage fut complété pendant les années difficiles de la guerre. En 1976 la décoration intérieure fut enrichie de polychromies.

L’église de Saint Gérard Majella

Les travaux de construction débutèrent en 2000. L’église fut consacré le 11 septembre 2011. La paroisse de Saint Gérard Majella de Gliwice est l’une de deux en Pologne qui portent ce nom.

L’église Wniebowzięcia Najświętszej Maryi Panny à Łabędy [Notre Dame de l’Assomption de Sainte Marie]

L’église Wniebowzięcia Najświętszej Maryi Panny à Łabędy [Notre Dame de l’Assomption de Sainte Marie]

Dans cette église érigée au XVème siècle on peut toujours admirer des voûtes gothiques de la fin du Moyen Âge. Entre 1716 et 1719 l’église fut agrandie à l’initiative de Bernhard von Welczeck. Au dessus de l’entrée principale figure un blason de sa famille réalisé en pierre. Le nom de la famille Welczeck est également mentionné dans l’inscription sur les fonts baptismaux situés près du tombeau de famille.

L’église de la Sainte Famille

Le projet de cette église en croix grecque fut élaboré par un architecte berlinois au nom de Oertzen. Les travaux furent terminés en 1901. L’église est équipée d’un beau et large retable composé de trois volets et de larges rosaces de fenêtre décoratives. À l’extérieur se trouvent des tours élancées. À l’intérieur de l’église domine une figure dorée du Jésus Christ crucifié, décorée d’ornements floraux magistraux. Sur les deux volets latéraux du retable sont représentées les figures de Sainte Anne et de Sainte Barbare. Les murs du chœur sont couverts des peintures.

L’église de Saint Joseph

L’église fut érigée en 1925. C’est un bâtiment en brique avec une tour en bois sur le toit. Près de l’église se trouvent des figures de l’ange gardien, de Jésus Christ, une grotte avec une figure de la Sainte Vierge de Lourdes, une croix de mission et une allée de parc. Ce qui attire l’attention dans l’intérieur, c’est le décor du chancel. Le cœur du retable constitue le tableau de saint Joseph peint en 1912 et transmis par le prêtre Johannes Chrząszcz. Le retable réalisé en bois de chêne est créé par Isidor Mrowetz.

L’église de Saint Jean-Baptiste

L’église de Saint Jean-Baptiste

Le projet de l’église fut réalisé par Nawrat : un maître de construction régional. Suite aux travaux, une grange courtoise fut transformée en église et un grenier, en choeur. Pendant les premières missions menées à la paroisse en 1934, un charpentier Markiefka offra à la paroisse une croix de mission en bois. En 1922, le chancel fut reconstruit selon le projet de Fischer et Nawratek. L’élément principal du retable constitue un triptyque de vitraux représentant les scènes de la vie de Jean-Baptiste.

L’église de Sainte Edwige

L’histoire de l’église remonte au XVème siècle. Reconstruit au style néo-gothique en 1890, il est célèbre pour son maître autel où figure la peinture de F.Winter représentant Sainte Edwige de Silésie. L’un de joyaux de l’équipement constituent des fonts baptismaux baroques de la seconde moitié du XVIIIème siècle. Le sommet des fonds est sculpté et représente la scène du baptême de Jésus dans le Jourdain.

L’église de Saint Jacques

Cette église d’une étage du style contemporain fut bâtie après 2003 selon le projet de Jacek Zimosz et Jerzy Nowak. Au dessus de la porte d’entrée principale se trouve une mezzanine pour le chancel. Au sous-sol, sous la sacristie est placée une crypte. Dans un chancel modeste se trouve une croix avec Jésus au pied de laquelle il y a un tabernacle orné d’épis de blé. Dans l’église se trouve également une figure de Saint Jacques avec un ostensoir contenant l’hostie et une figure de la Vierge Marie.